Programme > By author > Le Blanc Antoine

Wednesday 6
1.3.a. Cultural Geographies: encounters, inclusion, and exclusion I (with the IGU Commissions on Cultural Geography and Mediterranean basin) (Louis Dupont)

› 11:20 - 11:40 (20min)
› salle Bordet (écuries)
Inclusion et exclusion dans le sport LGBT européen : une analyse par le prisme des médias sociaux
Antoine Le Blanc  1@  , Christelle Meha  1, *@  
1 : Territoires, Villes, Environnement et société  (TVES)  -  Website
Université Lille I - Sciences et technologies, Université du Littoral Côte d'Opale : EA4477
Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme, 21 quai de la Citadelle, BP 35528, 59383 Dunkerque Cedex 1 -  France
* : Corresponding author

Dans les travaux de géographie française qui émergent sur l'homosexualité, l'étude des associations sportives LGBT – c'est-à-dire explicitement ouvertes aux lesbiennes, gays, bisexuel.le.s et transgenres – est peu présente alors qu'elle pose de réelles questions spatiales par le biais notamment d'appropriations temporaires des espaces de loisirs (salles de sport, gymnases, stades...). Si le sujet de l'homosexualité dans le sport reste encore largement tabou, ce dont témoignent les nombreuses attaques et agressions à caractère homophobe dans le sport, l'objectif de cette communication n'est pas de développer les justifications de l'existence de telles associations, quand bien même la possibilité de pratiquer son sport dans un cadre bienveillant et sécurisant est vécue par beaucoup comme une révélation (Férez, Elling et Liotard, 2009). Il s'agit davantage ici d'analyser les implications spatiales de ces choix de pratiques sportives et de porter un regard critique sur la place des réseaux sociaux (Facebook, Twitter...) et des médias communautaires (Yagg, Têtu...) dans le sport LGBT, en tant qu'outils permettant de renouveler l'expérience d'affirmation de soi et d'ouverture à l'autre. Cette analyse s'inscrit dans une approche de géographie des risques centrée sur la résolution de conflits portant, de façon récurrente voire constante, sur la question de la publicisation de la sexualité des adhérent.e.s de ces associations (Lefèvre, 1998 ; Le Pogam et al, 2004) : elle tente de saisir, à travers cette question, la place déterminante qu'occupent les réseaux sociaux dans la visibilisation des minorités sexuelles dans le sport au sens large (comme ailleurs dans la société). En effet, les associations sportives LGBT sont bien représentées sur les réseaux sociaux et les médias communautaires qu'elles utilisent notamment pour accroître leur rayonnement et leur visibilité à l'échelle de leur territoire (qui dépasse souvent les limites géographiques classiques d'un club non-LGBT). De plus, ces outils sont devenus essentiels pour recruter des adhérent.e.s mais aussi pour développer la cohésion entre les adhérent.e.s en partageant des contenus (tournois sportifs, événements politiques et militants, soirées et activités culturelles) non exclusivement sportifs afin notamment de faire évoluer les mentalités et conquérir de nouveaux droits pour les personnes LGBT. En outre, la publication sur les réseaux sociaux et les médias communautaires de photos prises lors de compétitions sportives LGBT ou en vue de leur promotion participe également de ce processus de visibilisation des minorités sexuelles : le corps des athlètes est souvent mis en scène dans une démarche de revendication militante. Toutefois, on peut se demander à quel point ces processus de construction identitaire participent d'une forme d'ouverture, ou privilégient une dynamique de groupe autocentrée. Pour analyser ces formes de visibilisation à l'ère du numérique, cette communication sera illustrée à travers l'exemple d'associations sportives LGBT impliquées dans la lutte contre les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

FEREZ, S., ELLING, A. & LIOTARD P. (2009). Sport homosexuel et mouvement social : la mise en scène du corps gay et lesbien. Nouvelles Questions Féministes, 28, pp. 84-97. 

Lefèvre N. (1998) Les Euro Games V : un analyseur du réseau sportif gai et lesbien. Corps & Culture, 3, pp. 57-67.

Le Pogam Y., Liotard P., Ferez S., Moles J.-B., Pouliquen G. (2004) « Homophobie et structuration des jeux sportifs homosexuels ». Corps & Culture, 6-7, pp.57-98.


Online user: 1