Programme > By author > Lotz Stéphanie

Wednesday 6
4.3.b. Territorial attractiveness II (Pierre-Mathieu Le Bel)

› 9:10 - 9:30 (20min)
› salle Marie-Thérèse (palais)
La reconversion des friches militaires urbaines,un renouvellement de l'attractivité territoriale dans le cadre de la concurrence métropolitaine
Stéphanie Lotz  1@  
1 : Lab'Urba, école d'urbanisme de Paris  (EUP)
Lab Urba, EUP
Cité Descartes 14-20 boulevard Newton- Champs sur marne 77454 Marne la vallée Cedex -  France

Dans un contexte de réforme générale des politiques publiques et de redéfinition du format des forces armées dans de nombreux pays européens, les friches militaires sont nombreuses et la cessation de leurs activités représente un traumatisme économique pour le territoire concerné. En milieu urbain, ces friches offrent pourtant de réelles perspectives pour la requalification du territoire car elles constituent souvent le dernier foncier disponible intra-muros et une opportunité pour satisfaire, dans certains cas, des besoins déjà identifiés pour la ville dans le cadre du projet urbain. Dans d'autres cas, la reconversion d'une friche militaire offre un cadre favorable pour positionner la ville en termes d'attractivité.

Pour parvenir à ce résultat, il importe cependant de parvenir à une banalisation de la friche militaire urbaine car méconnues et non intégrées dans la planification urbaine globale, les friches militaires tendent à être considérées comme des sites extraordinaires.

 Dans un contexte de concurrence interurbaine accrue, mais aussi, dans certain cas, de décroissance urbaine, ces délaissés militaires deviennent ainsi une opportunité pour renouveler l'attractivité d'une ville, ce d'autant plus que, du fait de leur grandes superficies, ils offrent des possibilités de reconversion assez variées, permettant de reconquérir ces pans de villes grâce à une réelle mixité urbaine.

L'effet levier de la reconversion des friches militaires peut alors se décliner en trois aspects principaux : effets sur l'image de la ville, résultats économiques et sociaux favorables et rétablissement d'une cohérence dans l'urbanité de la ville. Au-delà des stricts aspects objectifs, la reconversion des sites militaires participe ainsi à une redéfinition de l'attractivité de la ville en renouvelant les modèles et en obligeant à repenser la ville et en introduisant un nouveau rapport au patrimoine urbain et historique de la ville.

 La thèse de doctorat de l'auteure, « l'effet levier de la reconversion des sites militaires dans le cadre du renouvellement urbain en France », servira de base pour cette communication ; les exemples des métropoles de Grenoble, Mulhouse et Montpellier seront abordés avec une mise en perspective pour les petites villes qui souhaitent gagner en attractivité. Le contexte européen pourra également être traité succinctement.

 


Online user: 3